Actualités

Nos offres d'emploi

Partenaires


Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17
Quelles nouveautés en 2022 pour les aides aux travaux de rénovation énergétique ? Déclic immo 17

Une prime supplémentaire de 1 000€ pour MaPrimRénov pour sortir du gaz et du fioul
Depuis le 15 avril 2022, l’aide MaPrimeRénov’ est augmentée de 1000€ si vous optez pour l’installation d’un système de chauffage vertueux : pompes à chaleur, y compris hybrides, ou chaudières biomasse. 
Le plan de résilience 2022 du gouvernement a pour objectif d’engager des actions pour diversifier notre approvisionnement en gaz, réduire notre consommation et améliorer notre sécurité d'approvisionnement. C’est donc pour encourager le passage aux énergies renouvelables que MaPrimeRénov’ est revalorisée. 
Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau service public unique : France Renov' est mis en place par le ministère de la Transition écologique pour accompagner les Français dans leurs démarches liées à leurs travaux de rénovation énergétique. Prévu dans le cadre de loi climat et résilience, ce service donne des conseils neutres, gratuits et personnalisés.
 
Plus d’infos sur MaPrimeRénov’ : https://www.economie.gouv.fr/cedef/maprimerenov
 
 
L’Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)
Vous souhaitez faire des travaux de rénovation énergétique pour lesquels vous sollicitez un prêt ? L’éco-PTZ vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000€ sans intérêts à rembourser, puisque directement pris en charge par l’État. Ce prêt pourra s’obtenir directement auprès d’une banque ayant signé une convention avec l’État.   
Les ministères du logement et de l’économie, des finances et de la relance, le secteur bancaire, l’Anah et la Société de gestion des financements et de la garantie de l’accession sociale à la propriété (SGFGAS) s’attèlent désormais à la simplification du parcours de demande d’un éco-PTZ. Ces mesures devraient voir le jour au dernier trimestre 2022. 
Cette aide est cumulable avec MaPrimeRénov’, le chèque énergie, MaPrimeRénov' Sérénité, la Prime Énergie Monexpert et l'ensemble des aides à la rénovation thermique. 
 
La TVA à taux réduit
Pour vos travaux d’efficacité énergétique, vous pouvez bénéficier d’une TVA à 5,5% en passant par un professionnel qualifié. Ce taux réduit est appliqué directement par votre artisan lors de la facturation des travaux. 
Le chèque énergie
Il s’adresse aux ménages les plus modestes. Le chèque énergie est attribué automatiquement, sous conditions de ressources (en fonction de votre déclaration de revenus). Il permet d’aider à régler les factures d’énergie ou les dépenses liées à la rénovation énergétique. Le chèque énergie est d’un montant compris entre 48 € et 277 €.


Les subventions locales
Certaines régions, communes ou départements octroient des aides pour la rénovation énergétique des logements... Pensez à vous renseigner !


Les aides Action Logement
L’aide d’Action Logement s’adresse aux salariés du secteur privé. Elle permet d’aider au financement de travaux de rénovation thermique dans une commune située, dans une zone B2, zone C, ou dans une commune « Action Coeur de Ville ». Il s'agit des communes :  de taille moyenne, en zone périurbaine ou en milieu rural.
Le montant de l’aide Action logement s’élève maximum à 20 000€. Pour en bénéficier, il est impératif de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).


En savoir plus sur le programme « Action Coeur de Ville » : https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/programme-action-coeur-de-ville


L'exonération de taxe foncière 
Certaines communes proposent une exonération totale ou partielle de la taxe foncière pour les habitants ayants réalisé des travaux de rénovation énergétique.


La dispositif Denormandie
Cette aide s’adresse aux propriétaires-bailleurs en leur permettant d’engager des travaux de rénovation dans un logement qu’ils souhaitent acquérir en vue de le proposer à la location. Les travaux de rénovation énergétiques doivent représenter 25% de l’investissement. Pour bénéficier de ce dispositif, le bien doit également être située en zone « Action Coeur de Ville ».
Le prêt avance rénovation 
Dans le cadre de la vente d’un logement, les particuliers peuvent désormais bénéficier d’un financement bancaire dédié au reste à charge des travaux de rénovation énergétique dans les passoires thermiques, une fois les aides accordées déduites. Dans ce cas, le propriétaire ne paye que les intérêts et le capital est à rembourser au moment de la vente du logement.